nl fr en
Projet

Grenzeloos

Quand différents créateurs de la Toneelhuis se sentent appelés à réaliser des œuvres autour du même thème, au même moment et indépendamment les uns des autres, une action ciblée s’impose. Réfugiés, migration, intégration, et la super-diversité qui s’ensuit dans les villes, tous ces thèmes ne sont pas seulement des mots-clés du débat sociétal actuel, mais interpellent aussi les créateurs de la Toneelhuis, en leur qualité de citoyens aussi bien que d’artistes. Soudain, toutes les questions liées à ces sujets prennent corps et s’animent au cœur même du travail artistique : comment souhaitons-nous vivre ensemble ? Quelle valeur devons-nous ou souhaitons-nous partager ? Combien de différence pouvons-nous et voulons-nous accepter ?

Nous souhaitons engager la discussion autour de ces questions avec vous, notre public, dans le cadre d’un programme cohérent de spectacles qui abordent ces sujets, chacun à sa façon, et à travers des activités qui, pour répondre à ces questions, portent sur elles un regard rafraîchissant.

Guy Cassiers met en scène Grensgeval (Borderline) d’après Die Schutzbefohlenen de l’écrivaine autrichienne Elfriede Jelinek. Celle-ci a prêté l’oreille à la confusion qui règne en Europe autour de l’arrivée des réfugiés. (1)

Dans Zielzoekers, Mokhallad Rasem donne la parole aux réfugiés. Il a séjourné six semaines durant dans un centre d’asile à Menin. De ce qu’il y a filmé, il distille le matériau pour son installation et son spectacle. (2)

Lors de la série de représentations de Grensgeval (Borderline) et Zielzoekers, la Toneelhuis organise des introductions et des discussions d’après spectacle animées par des faiseurs d’opinions, avec la collaboration d’un journal. (3)

En partenariat avec Vluchtelingenwerk Vlaanderen (association qui vient en aide aux réfugiés), nous lançons une collecte (4).

Entre-temps, la Toneelhuis monte le projet CTZNS.eu en partenariat avec la section journalisme de l’école supérieure AP Hogeschool Antwerpen. Il s’agit d’une plateforme numérique qui réunit des initiatives (citoyennes) engageantes. (5)

Le 16 juin 2017, la Toneelhuis et Vluchtelingenwerk Vlaanderen organisent l’événement Kunst op de Vlucht 3.0. (6)

À l’automne 2017, Guy Cassiers crée le spectacle La petite fille de monsieur Linh d’après le roman eponyme de Philippe Claudel, une histoire poignante sur la guerre, la migration, les traumatismes et l’amitié. (7)

Beyond Borders est un projet européen de la Toneelhuis en collaboration avec le Stadsschouwburg Amsterdam (NL), Le Phenix, Valenciennes (FR) et la Temporada Alta, Girona (ES). Le thème de Beyond Borders est une donnée européenne intrinsèque et la coopération européenne peut hisser le projet à un niveau supérieur : Grensgeval (Borderline) sera présenté dans plusieurs pays avec des étudiants en danse internationaux, en formation dans des écoles en Belgique ou en France. Le spectacle Het kleine meisje van meneer Linh (La petite fille de monsieur Linh) sera joué en plusieurs langues (NL, FR, EN, DU, ES) et chaque fois interprété par des comédiens locaux. Valenciennes, Amsterdam et Girona et des étudiants en journalisme partent en quête d’initiatives citoyennes locales à ajouter à la plateforme numérique CTZNS.eu. Parallèlement, nos partenaires aux Pays-Bas, en France et en Espagne vont également lancer des initiatives en faveur des réfugiés.

Alle voorstellingen

Grensgeval Théâtre Archives

Grensgeval

Guy Cassiers / Toneelhuis / Maud Le Pladec / Bachelor dans Koninklijk Conservatorium Antwerpen AP Hogeschool / CNSMD Lyon

Nieuws over ‘Grenzeloos’

Guy Cassiers à propos de Grensgeval (Borderline) Article — 5 mai 2017

Guy Cassiers à propos de Grensgeval (Borderline)

La crise de l’Europe

"Pour moi, Grensgeval [Borderline] cadre dans la série de spectacles sur l’histoire de l’Europe que j’ai montés au cours des dernières saisons, comme La trilogie du pouvoir, L’homme sans qualités, Cœur ténébreux, Sang et roses et Les bienveillantes. Dans ces productions, je me suis concentré sur la politique et le pouvoir et la manière dont cela a façonné notre continent. Bien que ces pièces parlent du passé, on y entend résonner des échos du présent.
Grensgeval aborde de façon explicite un sujet actuel : l’arrivée des réfugiés, leurs expériences, les réactions qu’ils ont suscitées en Europe et la manière dont on parle d’eux. La venue des réfugiés est un grand défi pour l’Europe, pour son identité et pour son avenir. Dans mes spectacles, je ne donne pas de réponses explicites. Ce n’est d’ailleurs pas ma tâche en tant que créateur de théâtre. Je confronte le public avec une situation spécifique à laquelle je désire réfléchir avec eux. Dans cette démarche, je me concentre très fort sur le langage ; on crée la réalité en la nommant. Un fil rouge à travers Les bienveillantes est la façon dont on parlait des Juifs durant la Deuxième Guerre mondiale : en les décrivant systématiquement comme des parasites ou de la vermine, on a engendré une image mentale d’un groupe qu’il faut exterminer. Dès lors, le pas à franchir vers une extermination effective n’est plus si grand. Dans certains discours politiques populistes actuels, on entend à nouveau ressurgir des termes très négatifs quand il s’agit de réfugiés. Certains considèrent l’Europe comme une victime menacée et envahie. Je trouve cela une évolution inquiétante en Europe."

Interview avec Mokhallad Rasem Article — 14 avril 2017

Interview avec Mokhallad Rasem

Theater Malpertuis a interviewé le créateur de théâtre de la Toneelhuis, Mokhallad Rasem à l’occasion de son nouveau spectacle, Zielzoekers.

CTZNS célèbre l’initiative citoyenne Vidéo — 7 mars 2017

CTZNS célèbre l’initiative citoyenne

Du 20 au 24 février 2017, la Toneelhuis a organisé une semaine de travail avec de futurs journalistes donnant ainsi le coup d’envoi de ce qui va mener au lancement d’une nouvelle plateforme numérique : CTZNS.eu. En ces temps de crise d’accueil des réfugiés, de peur et de polarisation sociétale, cette plateforme souhaite recueillir des initiatives citoyennes puissantes et se focaliser sur les personnes qui les mènent. Une amorce modeste de journalisme « constructif ». Comme préparation, les étudiants ont engagé une semaine durant le dialogue avec des experts. En voici le compte rendu.

CTZNS.eu : une nouvelle plateforme numérique de la Toneelhuis Article — 2 mars 2017

CTZNS.eu : une nouvelle plateforme numérique de la Toneelhuis

CTZNS met en lumière le « sens des possibilités » du citoyen européen : cette plateforme réunit des initiatives citoyennes puissantes et positives en temps de crise d’accueil des réfugiés, de peur et de polarisation sociétale. Après le succès de testofcivilisation.eu et invisible.cities.eu, CTZNS souhaite donner à la société un signal fort et nouveau, de préférence à l’échelle européenne.