nl fr en

Naomi Velissariou

Naomi Velissariou (°1984, Bilzen) est une metteuse en scène, écrivaine, actrice et performeuse gréco-belge qui se passionne pour la fluidité contemporaine de l’identité et pour la manière dont celle-ci est déployée dans la culture visuelle actuelle. Elle est la représentante d’une génération d’artistes du spectacle vivant engagés et au nom de cette génération, elle ne craint pas de monter sur les barricades. Velissariou utilise des concepts philosophiques, scientifiques et personnels comme fondement de ses spectacles qui se caractérisent par un langage visuel très riche.

En 2009, elle a obtenu un master en études théâtrales et cinématographiques à l’université d’Anvers. En 2012, elle a achevé la formation de comédienne à la Toneelacademie Maastricht. La même année, elle a créé Mr Jones (2012), un solo dans lequel elle utilise des constructions dramaturgiques pour esquisser un tableau de l’amour. En 2014, au festival TAZ, elle a remporté le prix KBC des jeunes créateurs de théâtre pour son spectacle A Tragedy (simplified) (2013), une analyse de sa vie selon les principes de la tragédie classique. Ensuite, elle a réalisé I see you (2014), une déconstruction du Huis Clos de Sartre sous la forme d’une émission de télé-réalité ; Intervention (2015), un jeu télévisé sur l’identité ; Q & A (2016), un mythe contemporain sur l’anxiété sociétale ; et Sontag (2017), un monde onirique plus grand que nature, peuplé des démons et des icônes de l’œuvre de l’une des penseuses les plus illustres du XXe siècle : Susan Sontag. En 2017, Velissariou a reçu le prix néerlandais Charlotte Köhler, un prix d’encouragement pour jeunes talents du Fonds culturel Prince Bernhard. En 2018, 2019 et 2020, elle a créé le triptyque de théâtre musical post-dystopique Permanent Destruction, une coproduction du Theater Utrecht et de Stichting Naomi Velissariou. Les deux premiers volets étaient des concerts théâtraux inspirés respectivement des œuvres de Sarah Kane (The SK concert) et de Heiner Müller (The HM concert). La troisième partie (Pain Against Fear) est une tentative d’en découdre avec la peur en organisant des raves collectives et en dansant au rythme de sa douleur individuelle. En 2019, Velissariou a remporté le prix de la mise en scène pour The SK Concert. En 2020, elle a été sélectionnée pour le Gieskes Strijbis Podiumprijs, et en 2021, Pain Against Fear lui a valu le Théo d’Or, le prix de théâtre le plus prestigieux des Pays-Bas.

Au travers de ses collaborations avec le producteur sonore Joost Maaskant et les plasticiens Frederik Heyman et Jan Hoek, Velissariou a forgé une signature musicale et visuelle autour de l’alter ego de « l’icône pop en souffrance » qui lui a permis de s’exprimer sur des thèmes tels que la haine de soi, la misogynie et la peur de l’échec. Des thèmes devenus tabous à l’ère d’Instagram. Son œuvre s’articule autour de la notion de « souffrance », et plus particulièrement la souffrance de personnages féminins, de l’époque classique à la culture visuelle actuelle.

Outre son propre travail de créatrice de théâtre, Naomi se produit également en tant qu’actrice au théâtre, au cinéma et dans des séries télévisées. Elle a fait ses débuts au cinéma dans Out of Love (2015) de Paloma Aguilera Valdebenito, a joué dans Cobain de Nanouk Leopold (2018) et récemment dans Het Smelt de Veerle Baetens (première 2022).

Productions de/avec ‘Naomi Velissariou’

Atropa Théâtre 5 décembre 2022 au 21 décembre 2022

Atropa

Toneelhuis / Theater Utrecht / Orkater / Naomi Velissariou / Floor Houwink ten Cate