nl fr en
Théâtre

Vergeef ons

Toneelhuis, Guy Cassiers, Toneelgroep Amsterdam

Voir les photos

La famille est morte ! Vive la famille !

'Les familles heureuses se ressemblent toutes ; les familles malheureuses sont malheureuses chacune à leur façon.' C’est par cette phrase que Tolstoï
commence son célèbre roman d’Anna Karenine.

Le malheur de la famille Silver commence par un flirt à Thanksgiving entre Harold Silver, un historien d’âge moyen, et Jane, la femme de son frère George. C’est le point de départ d’une longue succession de catastrophes, souvent absurdes, à la fois tristes et comiques qui fait voler en éclat toute la famille. Néanmoins, au Thanksgiving suivant, Harold a réussi, presque malgré lui, à créer une nouvelle famille recomposée.

Vergeef ons (Puissions-nous être pardonnés) est un soap-opéra d’une famille « ordinaire ». Dans une atmosphère grotesque, les faiblesses de tous les personnages sont portées à la scène à un rythme effréné. Vergeef ons est à la fois une saga loufoque et une esquisse mordante d’une société qui foule aux pieds ses valeurs éthiques : tous ses fondements – foyer, famille, amitié… – sont sous pression et nécessitent d’être redéfinis.

Avec une distribution grandiose – dont quatre acteurs du coproducteur, Toneelgroep Amsterdam – Guy Cassiers brosse dans Vergeef ons le tableau humoristique de l’aliénation relationnelle et de la confusion émotionnelle de notre époque. Pour y parvenir, il intègre de multiples références visuelles à l’atmosphère publique états-unienne : compétitions sportives, surabondance d’informations et de pubs… La mise en scène se situe à la croisée de l’histoire de famille intime et d’un environnement dominé par les médias. Parole et image sont découplées, ce qui donne lieu à une haute dose d’absurdité.

« Un monde nous est offert, si nouveau, si aléatoire et si dissocié qu’il nous met tous en danger. Nous discutons en ligne, nous devenons “amis” sans savoir à qui nous parlons vraiment – nous couchons avec des inconnus. Nous prenons tout et presque n’importe quoi pour une relation, un semblant de communauté, et pourtant, quand nous sommes avec nos familles, dans nos communautés, nous sommes désemparés, nous coupons court et replongeons aussitôt dans la version numérique – c’est plus facile, parce que nous pouvons endosser à la fois notre vrai moi et notre moi fantasmé, chacun pesant le même poids. », A. M. Homes, Puissions-nous être pardonnés, Actes Sud (2015), traduction Yoann Gentric

Discussion d’après spectacle: samedi 24 février 2018 dramaturge de Toneelhuis Erwin Jans parle avec A.M. Homes (en anglais).

Une salve de scènes, une distribution de rêve et une histoire de résilience en

temps d’adversité : le metteur en scène Guy Cassiers fait de Vergeef ons un soap

familial étincelant et farfelu.

"Les huit comédiens trouvent un équilibre parfait entre le jeu et la narration, dans lequel le jeu l’emporte au fur et à mesure : regards affamés, fous rires et crises de larmes, et même des contacts physiques – quand la température de la pièce augmente, ils rompent toujours plus souvent le format rigide. Surtout Eelco Smits dans le rôle de Harry trouve une mobilité surprenante derrière son micro : il balance les hanches, sautille ou se promène sur place."

Herien Wensink dans De Volkskrant **** , 25 février 2018

"Des montagnes russes verbales sans repos – parce que les personnages ne connaissent pas de repos – dans lequel le jeu, la musique et la lumière s’enchevêtrent dans du théâtre de texte puissant, efficace et rythmé."

Els Van Steenberghe dans Knack Focus **** , 27 février 2018

"Steven van Watermeulen, Chris Nietvelt et Katelijne Damen se défoulent avec des interprétations à la fois sensibles et précises, tandis qu’Eelco Smits fait à nouveau montre son talent démesuré. Il porte le personnage de Harry à travers les registres les plus divers, à partir d’une inventivité désarmante et d’un plaisir irrésistible."

Jan-Jakob Delanoye dans Cutting Edge **** , 26 février 2018

"Une fête théâtrale haute en couleur, brutale et très comique, jouée par une distribution de rêve."

Filip Tielens dans Klara , 23 février 2018

Downloads

Crédits

mise en scène

  • Guy Cassiers

inspiré de l’ouvrage éponyme de

  • A.M. Homes

adaptation

  • Guy Cassiers
  • Marc Didden
  • Erwin Jans

dramaturgie

  • Erwin Jans

avec

  • Ariane van Vliet
  • Chris Nietvelt
  • Eelco Smits
  • Evelien Bosmans
  • Jip van den Dool
  • Katelijne Damen
  • Lucas Vandervost
  • Steven Van Watermeulen

scénographie

  • Jasper Rigole

conception lumière

  • Fabiana Piccioli

conception son

  • Diederik De Cock

conseil costumes

  • Tim Van Steenbergen

production

  • Toneelhuis

coproduction

  • Toneelgroep Amsterdam

avec le soutien de

  • Casa Kafka Pictures Tax Shelter powered by Belfius
  • Tax Shelter maatregel v/d Belgische Federale Overheid

Toutes les dates

Il n'y a aucune activité à venir pour cet événement.

  1. jeudi 22 février 2018 — 20h00 — Bourlaschouwburg, Antwerpen
  2. samedi 24 février 2018 — 20h00 — Bourlaschouwburg, Antwerpen
  3. dimanche 25 février 2018 — 15h00 — Bourlaschouwburg, Antwerpen
  4. mercredi 28 février 2018 — 20h00 — Bourlaschouwburg, Antwerpen
  5. jeudi 1 mars 2018 — 20h00 — Bourlaschouwburg, Antwerpen
  6. vendredi 2 mars 2018 — 20h00 — Bourlaschouwburg, Antwerpen
  7. samedi 3 mars 2018 — 20h00 — Bourlaschouwburg, Antwerpen
  8. mardi 20 mars 2018 — Cultuurcentrum Brugge, Brugge
  9. vendredi 23 mars 2018 — cultuurcentrum Hasselt, Hasselt
  10. mercredi 28 mars 2018 — 20h00 — Bourlaschouwburg, Antwerpen
  11. jeudi 29 mars 2018 — 20h00 — Bourlaschouwburg, Antwerpen
  12. vendredi 30 mars 2018 — 20h00 — Bourlaschouwburg, Antwerpen
  13. samedi 31 mars 2018 — 20h00 — Bourlaschouwburg, Antwerpen
  14. mercredi 4 avril 2018 — Grote zaal ITA, Amsterdam
  15. jeudi 5 avril 2018 — Grote zaal ITA, Amsterdam
  16. vendredi 6 avril 2018 — Grote zaal ITA, Amsterdam
  17. samedi 7 avril 2018 — Grote zaal ITA, Amsterdam
  18. mardi 10 avril 2018 — Grote zaal ITA, Amsterdam
  19. mercredi 11 avril 2018 — Grote zaal ITA, Amsterdam
  20. jeudi 12 avril 2018 — Grote zaal ITA, Amsterdam
  21. mercredi 18 avril 2018 — Grote zaal ITA, Amsterdam
  22. jeudi 19 avril 2018 — Grote zaal ITA, Amsterdam
  23. vendredi 20 avril 2018 — Grote zaal ITA, Amsterdam
  24. samedi 21 avril 2018 — Grote zaal ITA, Amsterdam
  25. dimanche 22 avril 2018 — Grote zaal ITA, Amsterdam
  26. mercredi 25 avril 2018 — Chassé Theater,, Breda
  27. samedi 28 avril 2018 — Stadsschouwburg Utrecht, Utrecht
  28. jeudi 3 mai 2018 — KVS - BOL, Brussel
  29. vendredi 4 mai 2018 — KVS - BOL, Brussel
  30. samedi 5 mai 2018 — KVS - BOL, Brussel
  31. mercredi 9 mai 2018 — Stadsschouwburg Groningen, Groningen
  32. samedi 12 mai 2018 — Rotterdamse Schouwburg, Rotterdam
  33. vendredi 18 mai 2018 — Parktheater, Eindhoven
  34. mercredi 6 juin 2018 — CC Kortrijk, Kortrijk
  35. samedi 9 juin 2018 — Koninklijke Schouwburg Den Haag, Den Haag

Réactions (0)

Faites-nous part de vos réactions!

La Toneelhuis est heureuse d’offrir un forum aux spectateurs pour y partager leurs opinions, mais nous ne sommes pas responsables du contenu de ces messages. Nous nous réservons le droit de ne pas publier des réactions dont l’usage de la langue nous paraît inapproprié.

Votre adresse e-mail ne sera pas visible ni rendu public.

Des productions également intéressantes