nl fr en

L’avenir de la Toneelhuis: Guy Cassiers entame ses trois dernières années à la Toneelhuis

Guy Cassiers a décidé de mettre un terme à son parcours artistique au sein de la Toneelhuis en décembre 2021. À cette date, il aura tenu les rênes du théâtre municipal pendant quinze ans.

Guy Cassiers : « Jusqu’à la fin de l’année 2021, c’est avec grand plaisir que je continuerai, de pair avec les créateurs de la Toneelhuis, FC Bergman, Olympique Dramatique, Mokhallad Rasem et Benjamin Verdonck, à réaliser notre programme artistique comme il l’a été prévu ».

Lorsque Guy Cassiers est devenu directeur artistique de la Toneelhuis en 2006, son premier souci a été de repenser et de revitaliser le modèle classique du théâtre municipal – un ensemble fixe d’acteurs autour d’un ou de plusieurs metteurs en scène à demeure, eux aussi. Il a dès lors introduit un nouveau concept, le « modèle Toneelhuis » – une maison de créateurs – qui deviendrait un étalon national et international. Cassiers fait entre-temps partie du top des metteurs en scène de théâtre européens. En 2017, il a mis sur orbite « P.U.L.S. », un projet qui permet aux jeunes créateurs d’évoluer vers la grande scène à leur propre rythme : Timeau De Keyser, Hannah De Meyer, Lisaboa Houbrechts et Bosse Provoost.

C’est du théâtre Bourla, niché au cœur de la ville d’Anvers, que Guy Cassiers a fait le cœur battant de la Toneelhuis. Il en a toujours ouvert les portes aux collègues anversois, aux théâtres municipaux de Bruxelles et de Gand, à la nouvelle garde, dans des collaborations généreuses et durables.

L’œuvre personnelle de Cassiers est marquée par l’attention toujours grandissante qu’il porte aux thèmes de la politique, du pouvoir et de l’histoire européenne. Outre l’image, travaillée à l’aide des technologies visuelles, la musique a joué un rôle majeur dans ses spectacles. À compter d’aujourd’hui et jusqu’en 2021, il va créer dans la Toneelhuis des spectacles en collaboration, entre autres, avec ARSENAAL/LAZARUS, Antwerp Symphony Orchestra et la compagnie de théâtre anversoise De Koe. Il met aussi en scène des productions internationales avec le Théâtre de la ville du Luxemburg, le festival de Madrid, l’Opéra de Lille et la Comédie-Française parisienne.

Le président Johan Swinnen : « Le conseil d’administration est extrêmement fier de ce que Guy Cassiers a accompli depuis 2006. Nous nous réjouissons que Guy nous ait avertis de sa décision à temps et qu’il s’appliquera corps et âme à continuer son parcours artistique à Anvers, au niveau national et international, dans les années qui viennent. Les directeurs, à l’unanimité, sont convaincus que la procédure de suivi se passera bien ».

Le conseil d’administration a maintenant largement le temps pour, dans le courant de l’année 2019, initier la procédure pour désigner une nouvelle direction artistique, chargée de stipuler les lignes artistiques de la période de gouvernance 2022-2026. La procédure pour cette mission sera mise au point et communiquée dans les mois prochains.